Clair Gris Album Famille Saint-Valentin Vœux Instagram Publication-6.png

#Horreur #Dark fantasy

Récit chapitré en 13 nouvelles se déroulant dans le même univers et dont certains personnages sont récurrents.

Après avoir fui la millénaire Granthir-aux-Mille-Flèches, les derniers survivants des Contrées du Dernier Ost érigèrent la Grande Nan Madol et commencèrent à corrompre la race humaine avec leurs enseignements délétères. Répétant leur histoire, ils entraînèrent l'Émissaire et toute sa folie sur un chemin qui ne saurait conduire qu’à l’anéantissement de l’Humanité, les âmes la composant entièrement effacées de la Réalité Composée.


Christelle Vilmont n’en a cure. En possession des ouvrages de l'Émissaire, elle fera ce qu’il faut pour assouvir ses propres envies, ses propres curiosités, faisant fi de toute victime collatérale de ses expériences, repoussant dangereusement les limites de son humanité en assouvissant ses appétits grotesques et solitaires.

Émilien Lallan quant à lui ne l’accepte pas, et fera tout ce qui est en son pouvoir pour transformer cette inéluctable condamnation à mort en une atroce débâcle cosmique, dût-il pour cela détruire entièrement la création de Père, jalonnant ses hantises illusoires des cadavres de quiconque se trouvant sur sa route.


Et le Premier, et le Second, tous deux s’affairant à jouer des peurs et des faims des âmes comme autant d’armes dans le conflit immémorial qui les oppose, conflit qui ne semble être rien d’autre qu’une justification de leur conscience d’eux-mêmes. Les énergies obscures découlant de ces affrontements stériles s’immiscent et se dispersent au sein de l’existence, détruisant, empirant, transformant. Les échos de ces champs de bataille dévastés laissent derrière eux une traînée de destruction aveugle tandis que les âmes essaient de s’isoler les unes des autres, drapées de leur peur de ne plus connaître leur propre chaleur.

Ainsi s’écrivent les songes de l'Émissaire, les cauchemars de l’Humanité, et la destruction totale de toute perception au profit d’une absence de continuité.