Elegant Floral Wedding Invitation Card-5.png

Résumé ;

 

Dans le grand bleu, entièrement dépourvu de terres émergées, la Mer Centrale abrite plusieurs Cités où vit un peuple aquatique : les Siregans.

 

Dans la Cité d'Aglamare, membre d'un clan respectable au sein de cette communauté soudée, Loredana voyait son avenir tout tracé si elle n'était pas dotée d'une caractéristique singulière. La jeune sirène y sera d’autant plus confrontée lorsqu’elle sera jugée « non mariable » par son peuple.

 

Blessée, Loredana finit par se reprendre en voyant que son handicap est peut-être un atout, dans cette communauté où les filles sont infantilisées et dépendantes d'un modèle patriarcal.

 

Alors qu'elle commence à prendre conscience des inégalités et injustices dont souffrent ses congénères, elle découvre que les raisons de sa singularité se trouvent peut-être à Segremare, une Cité voisine dont elle ne sait presque rien.

 

Mais c'est sans se douter que son voyage risque de remettre en question tout ce qu'elle a toujours connu.

Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.34.png

« Posidonie » est le second roman de Mélissa Scanu que j’ai eu l’occasion de lire. Et autant vous dire que j’ai apprécié. On retrouve l’univers de prédilection de l’auteure ; celui des sirènes. Pour un roman fantastique jeunesse et plus, porteur d’un message d’émancipation et d’égalité.

 

Ici, le lecteur voyage au fond des océans, pas de bipèdes à l’horizon. D’ailleurs, la surface bien qu’exploitée, n’est pas du tout le sujet de cette histoire. La race humaine trouvant çà et là, une petite place faite par l’auteure, autour d’une civilisation perdue, pleine de mystère. 

 

Mélissa Scanu a pris le parti de construire son univers tout entier, reprenant des concepts humains pour les articuler avec ses personnages mi-Homme mi-Poisson. On s’éloigne, à nouveau, du conte de Disney. Tout en y retrouvant quelques similitudes, telles que : l’indépendance, la maturation, la découverte d’un autre mode de vie, le fait de se créer sa propre voix et de la suivre, expérimenter l’amour, etc… 

 

La protagoniste principale, une jeune femme sortant de l’adolescence et entrant dans l’âge adulte, fait désordre au sein de sa communauté. Une demoiselle qui n’aspire qu’à satisfaire ses parents. 

Copie de Elegant Floral Wedding Invitation Card-5.png

Mais qui rêve aussi de davantage ; de liberté, de connaissances, de partage, … Et se retrouve immanquablement prisonnière de traditions séculaires. 

 

L’auteure nous dépeint alors un monde en paix, aux règles archaïques, plaçant les hommes en êtres supérieurs aux femmes. Dans cette communauté, les jeunes filles ne sont réellement « libres » que dans leur tendre enfance. Aux prémices de la puberté, les règles s’imposent les unes après les autres, pour ne plus laisser qu’une infime marche de manoeuvre ; trouver un conjoint, futur mari complaisant. 

 

Evidemment, notre héroïne, non contente d’avoir du caractère et de l’esprit, est différente par sa naissance. Une caractéristique, qui lui met de gros battons dans les roues. Mais surtout, ne lui permet pas de contenter ses propres espérances, comme les attentes de sa communauté, ou encore, celles de ses parents (et c’est là, une de ses plus grandes angoisses). 

 

Arrive le jour de la Cérémonie. Celle qui assure, à une femme en devenir, de trouver un futur mari. Les chances s’amenuisant pour celles repartent bredouilles. Toutes trouvent « écaille à leur nageoire », sauf elle. Une proposition, pas dénuée d’intérêt, mais bel bien dépouillée du moindre espoir, lui a pourtant été faite. Une solution à laquelle elle se refusera. Ainsi l’héroïne se retrouvera par la suite, et par le biais de ses parents, fiancée à un vieux poisson veuf. Le plus cocasse ? Ils attendent d’elle qu’elle s’en réjouisse !

 

Arrive alors le second, ou plutôt le troisième protagoniste de cette histoire. Un jeune homme attirant, mais au caractère peu amène. Un personnage taiseux, qui ne manquera pas (étonnement) de venir en aide à cette jeune femme qui souhaite échapper à sa condition.

 

Un court voyage les mènera vers une autre communauté ; plus libre, plus ouverte, plus diversifiée, … Ouvrant alors les portes d’un monde inconnu, mais surtout inespéré, plein de possibilités, … Offrant la potentialité d’une nouvelle vie, déroutante pour l’héroïne de cette histoire. 

 

L’intrigue de ce récit se construit autour de l’étrange naissance de cette jeune femme. Une venue au monde largement critiquée, alimentant quolibets et superstitions en tous genres. Un instant empli de mystère, qui induira par la suite, une quête des origines  (qui manque d’approfondissements et parfois de cohérence) ainsi qu’une découverte surprenante (qui retourne littéralement le récit !). 


Ajouter à cela ; une femme aux prises avec ses désillusions et espoirs brisés, une amitié trahie, des liens familiaux cachés, un désir de vengeance inébranlable, … Et vous avez une esquisse de ce qu’implique la lecture de ce roman. 

 

Vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment. Un one shot jeunesse, que je recommande, tant sa lecture véhicule un message important et même nécessaire pour toutes jeunes femmes qui aspirent à se dépasser et à faire bouger les lignes. Un livre porteur d’espoir, sous couvert de narrer l’histoire d’une jeune sirène dans un cadre sous-marin merveilleux. 

 

Aux amateurs de créatures mythologiques (nordiques ; scandinaves et nord-germaniques), de femmes de la mer, … Mais également, d’aventures, de personnages aux caractères bien trempés et de récits porteurs d’une morale, ce livre est fait pour vous !