Elegant Floral Wedding Invitation Card-5.png

Résumé :

 

Un manuscrit, trois femmes à trois époques, une même obsession : déchiffrer ce code...


Herta Mertil, une poétesse au bagne de l’Ile des pins en Nouvelle Calédonie laisse derrière elle un manuscrit indéchiffrable : dialecte latin entremêlé de croquis de femmes. À Washington DC dans les années 2010, une étudiante française passionnée d’affaires non résolues, a accès à cet écrit désormais codé sous le nom MS620, sans parvenir à en dénouer l’énigme. En 2019, une mathématicienne, spécialiste des algorithmes et de la cybersécurité à Singapour se voit confier le décryptage de ce vieux texte.


Que recèle-t-il ?


Un jeu de piste entre trois femmes sur trois périodes et trois continents pour percer le mystère d’un manuscrit indéchiffrable. 

Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.34.png

« Le manuscrit MS620 » est une de ces lectures que j’expérimente rarement, entre ; enquête d’initiés au décryptage, mystère qui perdure depuis quatre générations, secrets de famille, sauts temporels et trois points de vue sur une même investigation. Une chose est sûre, cette lecture fut intéressante, originale et attrayante !

 

Ainsi, on se prend rapidement au jeu du décodage, dans l’attente du fameux mot de la fin. Ici, une femme a été condamnée au bagne pour le meurtre de son mari. Elle laissera derrière elle un manuscrit bien mystérieux. Véritable charabia pour quiconque le survolerait, il renferme entre ses pages les contours de cet événement dramatique. Une vérité qu’elle devait révéler, tout en s’assurant que ça ne se ferait pas trop tôt … Pari réussi, car il aura fallu au manuscrit ; trois époques, d’innombrables curieux, ainsi que quatre forcenés, pour enfin délivrer son message si précieusement gardé. 

 

L’auteure sait doser son suspense et distille les informations au compte goutte. Mais, pas d’inquiétude, le temps des explications finit par survenir. Ce livre se meut donc rapidement page-turner addictif, tandis que les personnages mènent une enquête qui démarre péniblement.

Copie de Elegant Floral Wedding Invitation Card-5.png

Au stade zéro de l'enquête, l’auteure du manuscrit est d’abord imaginée sénile et délirante, c’est vous dire que ça commençait très mal ! Un peu plus, et le message si consciencieusement dissimulé tombait dans l’oubli. 

 

En filigrane, un secret, véritable évènement traumatique, se transmettrait de génération en génération sans jamais être mis en mot, tel un fantôme dans une crypte qui se rappellerait à son porteur sans jamais livrer son secret … Il également, et surtout, question ; de militantisme, de féminisme, d’égalité, de revendications, de sacrifice, … D’une transmission intergénérationnelle, de préceptes, de croyances, d’espérances, pour l’indépendance et la liberté d’être, de faire, de penser, de vivre (surtout en tant que femme) … 

 

Les protagonistes sont donc au nombre de quatre. De fait, comme explicité plus avant, une belle place est offerte aux femmes et leur quête d’indépendance, illustrée de façons diverses pour celles qui sont évoquées. En revanche, il ne faut pas non plus écarter un homme, un fils, un descendant direct de cette femme condamnée des années plus tôt. Tous les quatre, ont des rôles importants à jouer. Une « joyeuse » bande très hétéroclite, avide de décrypter enfin l’énigme qui leur est offerte. 

 

L’auteure vous propose donc de suivre les investigations ; 

  • D’une descendante directe de la bagnarde, en fin de vie, et obnubilée par les écrits de sa grand-mère et son emprisonnement. 

  • De son fils, qui aimerait lui faire entendre raison et l’enjoint à se faire soigner (cancer). Tout en cultivant, de façon moins consciente, lui aussi, l’envie de connaître la vérité, de voir la réputation de son aïeule rétablie. Il est d’ailleurs spécialisé en linguistique, tandis que le fameux manuscrit laisse à pensée qu’il est écrit dans un mélange de dialectes anciens. 

  • D’une jeune femme ambitieuse, qui nourrit un plan savamment orchestré quant à son projet professionnel. Un personnage qui répond, avant et surtout, aux grandes attentes de ses parents, tout en tirant son épingle du jeu. 

  • D’une autre jeune femme, talentueuse, mais timide et manquant d’assurance, très douée en mathématiques et spécialisée dans le décodage. 

 

Cette petite bande s’échine donc à mettre en sens, une suite de lettres et de croquis, d’abord chacun de leur côté, avec leurs moyens. Puis, certains viennent à se rencontrer, partagent leurs découvertes. Tandis que le dénouement surviendra en "conciliabule", à force de croiser des regards différents sur une même énigme. 

 

Le récit propose plusieurs temporalités, le lecteur fait donc plusieurs sauts dans le temps et voyage sur trois continents. Un choix de construction qui n’est pas du tout gênant à la lecture, même intéressant dans le cadre de cette histoire. 

 

J’aurais adoré avoir davantage de descriptions quant aux paysages, ou aux personnages (quant à leurs vécus émotionnels et leurs constructions). Pour autant, les protagonistes sont déjà bien travaillés compte tenu du nombre de pages. Mon sentiment de manque, tient peut-être au fait, qu’on reste très éloigné de cette femme condamnée à l’emprisonnement. J’aurais apprécié, puisque quelques pages lui sont dédiées, avoir plus de temps avec elle … 

 

En conclusion, et vous l’aurez certainement compris, ce fut pour moi une lecture agréable, très intéressante, légère et dynamique. Aux amateurs de mystères et de décryptage, ce livre est clairement fait pour vous. L’auteure, Claire Bauchart, vous propose un cosy mystery original et addictif, qui se dévore en quelques heures tout au plus ! Vous y rencontrerez des personnages paradoxalement attachants et agaçants, chacun à leurs façons. Vous les observerez se heurter à l’échec, à l’incompréhension, témoignerez de leur engouement, de leur volonté et de leurs forfaits aussi. J’ai donc bien évidemment beaucoup aimé cette lecture et ne saurais que vous la conseiller chaudement !