Elegant Floral Wedding Invitation Card.png

Résumé :

 

Dans un futur proche, l’humanité a trouvé la solution pour éradiquer guerres, famines et pandémies. Vivre sans les problèmes de pauvreté et en harmonie avec la nature serait merveilleux si des groupuscules violents ne venaient perturber ce bien-être quotidien jamais encore atteint à ce jour.

Jade, Allan et Timéo travaillent pour le Cinéma Intégral. Ils sont chargés de collecter et d’archiver les images du passé auxquelles une nouvelle technologie permet d’accéder. Quelle n’est pas leur stupéfaction lorsqu’ils découvrent que LE dossier à même de répondre à l’une des interrogations majeures qui sous-tendent les philosophies de vie de l’humanité depuis des millénaires a été volé.

Dans une quête haletante, ils nous entraînent à sa recherche depuis les nouveaux centres urbains jusqu’à une cité interdite au sein d’une nature réinventée.

Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.00.png

Cinéma intégral nous propose une immersion d’abord légère au 22ème siècle, auprès d’un jeune homme qui, il faut le reconnaître, vit relativement bien son traintrain quotidien. L’histoire prend un tournant, lorsque son ami l’implique dans une découverte, certes intéressante, mais visiblement pernicieuse pour l’humanité. De cette révélation au dénouement, ce livre se meut ensuite en thriller (parfois caustique). 

 

Cette découverte va introduire d’étranges agressions aux motifs mystérieux, puis une enquête relativement bancale, qui va pousser le héros à investiguer de son côté. Cette introduction nous ouvre alors les portes d’un polar futuriste, au dénouement que j’ai n’ai pas vu venir. 

 

Un futurisme évolué, mais pas autant que ce à quoi on a pu nous habituer. Ici, pas d’androïdes, de vaisseaux, de voitures volantes, de vie extraterrestre, etc… Et c’est rafraichissant ! On observe le protagoniste évolué dans un univers similaire au nôtre, à quelques évolutions technologiques près. L’auteur prend le parti de nous proposer un monde qui frôle l’utopie (qui finalement s’avèrera s’éloigner du concept), dans lequel les conflits, la mortalité précoce ou accidentelle, et l’intérêt pécuniaire n’ont plus de place. Les êtres humains étant presque tous focalisés sur leurs bracelets holographiques, aliénés par le flot d’informations (choisies) qui les submerge. Acceptant donc, avec passivité, le nouvel ordre qui s’établit depuis plus d’un siècle. 

Copie de Elegant Floral Wedding Invitation Card.png

Un livre truffé de bonnes idées, qui malheureusement ne sont pas exploitées à leur pleins potentiels (cinéma intégral, fonctionnement sociétal, topographie de l’univers, histoire, psychologie, vécu émotionnel des personnages, etc…). J’ai donc ressenti certains manques tout au long de cette lecture. Il semble que ça soit un choix de l’auteur, qui étoffera et développera son univers dans les prochains tomes. Il n’en est pas moins vrai, qu’on tient tout de même entre nos mains, un récit d’anticipation original, aux références intéressantes et aux revirements judicieux.

 

J’ai également relevé quelques incohérences. Par exemple ; le fait que certains questionnements ne surviennent que si tardivement, ou encore, qu’il y est si peu de défiance envers le système en place, etc… Tandis qu’un questionnement perdurait inlassablement ; comment vivent les individus qui n’adhèrent pas au système de façon moins extrémiste que certains groupuscules ? L’auteur prend le parti de nous servir une généralité. Plaçant une majorité de la population du côté de ceux qui se complaisent avec plaisir. Face à deux minorités révolutionnaires, qui s’élèvent contre le système avec violence et égotisme. Une vision très manichéenne en somme. 

 

De jolies descriptions posent le décor avec réussite, à grand renfort de sons, d’odeurs, de sensations, … Même si certaines actions manquent de relief. Tandis que la seconde partie du récit se teinte d’humour (peut-être avant, mais je n’y étais pas sensible). On visualise facilement l’environnement dans lequel évoluent les personnages, tout en esquissant un sourire devant certaines situations cocasses. 

 

On note quelques coquilles (l'auteur y a remédié :)), ainsi qu’un sentiment de fausseté dans les dialogues (qui manquent d’authenticité selon moi). Des défauts qui sont dommageables, même s’ils n’entachent en rien la lecture de cet ouvrage. De plus, on relève nombre de répétitions quant aux nouveaux mots imaginés (qui ne possèdent pas ou peu de synonyme). 

 

Pour autant, la plume est fluide et le récit agréable à lire dans son ensemble. Ce fut d’ailleurs pour moi une de mes lectures rapides, qui ne me demande pas d’effort ; tant pour accrocher, que pour avaler les mots les uns après les autres. Les chapitres sont courts, les péripéties se suivent avec fluidité, tandis que le suspense gonfle page après page. L’auteur sait nous faire tourner en bourrique !

 

Je n’ai pas été convaincu par la romance. Et au-delà de ça, j’ai été très agacé par le fonctionnement du protagoniste. Un personnage présenté comme l’archétype de l’homme, du mâle. Sa personnalité n’étant évoquée qu’en surface, quant à son appréciation de l’autre ou à son vécu interne. Une construction plus poussée, basée sur son histoire et sa psychologie, aurait apporté au récit. 

 

Ce roman d’anticipation nous dépeint, un sombre tableau, avant que s’érige son nouveau système sociétal. L’humanité aurait été décimée, à grands coups de pandémies et de guerres. Faisant largement écho au contexte actuel. C’est les conséquences de ce passé, et le nouvel ordre en place qui donnent alors à réfléchir au lecteur, sous couvert de suivre les aventures et investigations du héros.

 

On observe un rythme effréné qui convient bien à cette histoire, même s’il n’est pas toujours soutenu, ainsi qu’un twist qui, vous l’aurez compris, m’a pris par surprise. A l’image des protagonistes, j’ai fais chou blanc ! Et c’est très appréciable. 

 

Bien que la fin soit maladroite, elle m’a beaucoup plus. L’auteur ayant réussi à me faire occulté tout un pan, pourtant omniprésent, du récit. J’adore tomber des nues dans le cadre de mes lectures, là où, au contraire, les surprises me stressent relativement facilement dans mon quotidien. 

 

En conclusion, une lecture a expérimenté pour tout amateur de récits d’anticipation. Je ne doute pas une seconde, que certains y trouveront largement leur compte et passeront outre les quelques bémols que j’ai relevé. J’ai d’ailleurs, moi-même, passé un excellent moment lecture avec cet ouvrage à la fois édifiant et récréatif. Ce que vous propose donc « Cinéma intégral » c’est un instant divertissant, témoignant de l’imagination de son auteur, qu’on devine s’être amusé pendant son écriture. Une roman qui laisse présagé une belle suite dans la carrière de cet auteur !