Elegant Floral Wedding Invitation Card-2.png

Résumé : 

 

Quelque chose veut tuer Kaylian… 

Une présence malveillante qui le poursuit depuis sa naissance, qui l’attend à chaque tournant et s’immisce jusque dans ses rêves. 

Il entend souvent son murmure dans la nuit, aperçoit parfois sa forme du coin de l’œil, mais ne parvient pas à comprendre sa nature ou ses motivations.

Entre superstition et déni, il grandit dans la terreur : où et quand la chose surgira-t-elle la prochaine fois ? Et pourquoi le cible-t-elle ?

Jeune adulte, il décide d’enquêter et d’affronter le mal à sa racine. Comprendra-t-il à temps l’origine de la menace ou succombera-t-il entre ses griffes ?

Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

« Les innombrables morts de Kaylian Delorme » est le second roman que Cédric Murphy m’a proposé en service presse. J’avais beaucoup aimé « La dame aux yeux vides » et j’étais curieuse de lire un autre de ses écrits. Alors, comment vous dire que j’ai de nouveau été séduite par son imaginaire, sa plume et l’intrigue de cet autre livre ? 

 

L’histoire commence dans le vif, avec un accouchement difficile, qui s’annonce même dramatique. Pour autant, il se clôture bien et une petite famille finit par rentrer à son domicile, bambin dans les bras. 

 

Cet événement, traumatique pour la jeune maman, va enclencher, chez elle, des réflexes exacerbés, en termes d’instinct de protection, envers son garçon. Ainsi, le petit, puis jeune, puis grand Kaylian va se voir refuser la moindre activité à risque. Même regarder le soleil est à proscrire, c’est vous dire !

 

C’est ce bébé, que l’on voit grandir jusqu’à sa vingtaine passée, qui se trouve être le protagoniste principal de cette histoire. Viennent ensuite ses parents et leurs angoisses, son ami d’enfance, d’étranges entités malveillantes, une voyante et son acolyte, ainsi qu’un bibliothécaire … 

Copie de Elegant Floral Wedding Invitation Card-2.png

L’auteur nous narre ses tranches de vie, entre ; catastrophes évitées de très peu, morts imminentes, rêves et visions envahissantes, ainsi qu’angoisses débordantes. Au menu, vous est donc proposé, l’histoire d’un enfant, puis d’un jeune homme, torturé, qui oscille entre explications surnaturelles et plus conventionnelles, pour mettre en sens son parcours de vie chaotique. 

 

Ainsi, sa mère cherche une réponse du côté de l’intangible, et son père penche, pour sa part, en faveur d’une explication psychologique. Bien sûr, cette divergence d’opinions engendre nombre de conflits. Tandis que le héros, lui, s’embourbe, développe de plus en plus de craintes, qui se transforment en phobies. Il finit par s’enfermer dans sa chambre, endroit où il se pense à l’abri, accepte de voir un psychologue et se cantonne à remplir un carnet qui le suit depuis son enfance. 

 

Vous l’aurez compris, ce que vous offre l’auteur à travers ces pages, c’est ; une ambiance brumeuse, pleine de mystère, qui sème plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Le tout, au sein d’un foyer familial défaillant, abimé, qui fait tout pour s’en sortir, mais ne détient aucune clé pour y parvenir. 

 

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide, travaillée, harmonieuse. Tandis qu’on s’immerge sans mal dans l’histoire. Sachez que le dénouement donne certaines réponses, mais laisse son lot de mystères, et ça m’a beaucoup plus ! Le roman est court et se lit très rapidement. Il est dommage, en revanche, que le vécu émotionnel du protagoniste ne soit pas plus approfondi. 

 

Cédric Murphy sait décidément très bien distiller l’information et doser son suspense. Plus on avance, moins on devine, moins on anticipe, la suite des évènements. C’est un mic-mac intéressant, entre fantastique et, un petit peu, horreur. Je minimise le pan horrifique, car ici, le lecteur n’est pas confronté à du gore à proprement parler. Il y a de petites scènes qui relatent des situations violentes (à grand renforts de détails), mais rien d’aussi poussé, comparer à « La dame aux yeux vides ». 

 

Au-delà des tranches de vie du héros, qui rythment tout ce roman court, il est également question de voyage dans le temps, mais aussi d’un sombre contrat aux conséquences terrifiantes … 

 

L’histoire se construit donc, d’abord sur la quête de sens, des parents de Kylian, puis de lui-même, concernant cette confrontation incessante avec la mort, qui dure depuis sa naissance. Survient ensuite, un rebondissement surprenant qui fait prendre au récit un virage à 180°. 

Pour un dénouement qui laisse pantelant !

 

En conclusion, un moment de lecture très intéressant, servi par une histoire et une intrigue très bien ficelées. Le rythme est soutenu, tandis que le travail de l’auteur pour imbriquer les évènements entre eux est remarquable. Le récit se dévore en un rien de temps, tandis que la noirceur, que renferment ces pages, est si justement dosée, que malgré une approche horrifique plus légère qu’attendue, le malsain s’installe sans difficulté. Que dire de plus, si ce n’est que c’est un roman court, thriller fantastique, qui se meut page-turner, réussi, efficace et surprenant ?