Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png

Résumé :

Avril 2031. Quand le corps nu et congelé de Michelle Coltrane est ­découvert au petit matin à Springfield dans l’État de l’Illinois, l’inspecteur Azor Streyes du FBI est bien loin de se douter qu’il a mis le doigt dans un engrenage infernal.

Six corps nus congelés de jeunes femmes seront découverts le long de la mythique route 66, de Springfield à Los Angeles. Leur point commun ? Un papillon morpho bleu tatoué dans le cou. Azor Streyes sera amené à enquêter à travers les États-Unis, entraînant le lecteur dans ses découvertes. Un puzzle sur fond d’amours sulfureuses, d’amitiés complexes et de complots familiaux.

Des enjeux financiers, artisti­ques, politiques et scientifiques sont au cœur de cette énigme singulière qui aborde les effets désastreux du réchauffement climatique. Lorsque la mer aura grignoté nos côtes et que l’espace habitable sera considérablement réduit, à quoi ressemblera le monde de demain ? Un début de réponse à vous glacer le sang… même en Floride !

Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

Entre polar, thriller, "dystopie en devenir", scénario catastrophe et même légèrement science-fiction, "Le morpho bleu" propose au lecteur une histoire originale. On y retrouve ; intrigues entre personnalités riches et puissantes, manipulation de femmes auxquelles l’avenir n’avait que peut à offrir, un regard approfondi sur l’art et son marché, ainsi qu’une approche travaillée du réchauffement climatique, de ses conséquences et des peurs qu’il engendre… Ce roman nous propulse dans un futur proche, dans lequel des femmes congelées, et d’apparence similaire, sont retrouvées nues sur un banc, un tatouage de papillon sur le cou (morpho bleu).

L’auteur détient un bagage certain en termes de connaissances (expérience professionnelle à l’appui), il maîtrise son propos et le récit se déroule avec logique. Le lecteur peut-être amené à se perdre parfois, mais le second tiers du roman happe et tient en haleine jusqu'à la fin du récit. Les explications sont longues, et pernicieuses, mais alimentent une intrigue dont la conclusion reste floue jusqu’au dénouement (bon point, le suspens est à son comble).

J’ai eu le sentiment de lire un épisode d’une série policière. On part sur les « les chapeaux de roues » dès le premier chapitre. Comme si l’on connaissait déjà les personnages, leurs histoires et la façon dont ils investissent le récit.
C’est un bémol pour moi, dans la mesure où ça tient le lecteur à distance. Je n’ai pas été en mesure de m’attacher au héros de cette histoire, puisque rien, ou très peu, ne nous est transmis sur ce qui fait de lui ce qu’il est. Il en va de même pour les victimes et les bourreaux (si ce n’est un personnage ou deux).

La lecture de ce livre n’en fut, pour autant, pas désagréable, et son scénario bien ficelé a de quoi surprendre. La menace d'un cataclysme approchant, ajoute au mystère caché dans ses pages. Sous couvert de suivre les étapes d’une enquête rondement menée, on observe les méandres tortueux d’un plan pour sauver toute une ville d’un submergement à venir.

Bien qu’évoquant légèrement le sentiment de lire le rapport d’enquête du héros, le dénouement, et les différents plans d’exposition du récit, choisis par l’auteur sont très intéressants. On perçoit un véritable travail de recherche, il y a peu d’incohérence dans l’histoire (hormis peut-être la question des limites dans le cadre de l’enquête et la direction que prenaient « les interrogatoires »). Tandis que le vocabulaire, bien que varié, reste tout à fait accessible au lecteur.

Les chapitres sont courts, la plume plaisante (bien qu'impersonnelle), les dialogues nombreux… ce qui contribue à la dynamique effrénée de ce roman qui va de péripéties en péripéties. On observe une affluence de personnages tous ayant un rôle crucial à jouer (dans le bon, comme le mauvais). L’auteur nous embarque dans un jeu de piste aux contours inattendus et complexes.

En revanche, on observe quelques maladresses en termes de formulation, et des longueurs pas toujours utiles (tant dans les descriptions, que dans les dialogues). On rejoint le manque de personnification des personnages (évoqué plus haut), qui auraient gagné à être davantage détaillés tant dans leurs histoires, que leurs vécus dans le récit.

Ce roman à la croisée de plusieurs genres, est original et haletant. C’est une belle découverte, et j’ai hâte de voir ce que l’auteur proposera par la suite. Le fond de l’histoire est très bien pensé, tandis que son déroulement et sa fin prennent par surprise. Un thriller / polar, à la lecture sympathique et rapide. Une de celle a expérimenté pour tout lecteur du genre.