Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png

Résumé :

Dans la bibliothèque de son université, Zachary Ezra Rawlins trouve un livre mystérieux, sans titre ni auteur. Il découvre avec stupéfaction qu'y est décrite, noir sur blanc, une anecdote de son enfance qu'il n'a jamais répétée à personne. Tout y est : la fausse porte, peinte en trompe-l'œil, l'épée, l'abeille, jusqu'à l'odeur de la sauge...

Cette porte, il n'avait pas osé l'ouvrir alors. Une seconde chance lui est donnée de prendre, par un labyrinthe de mots et d'histoires, le chemin de la mer sans Etoiles. Un monde merveilleux fait de tunnels tortueux, de cités perdues et d'histoires à préserver, quel qu'en soit le prix...

Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

Ce blog a été créé après mon compte Instagram. Les chronique datant d'avant Février 2022, sont moins étayées (le nombre de mot étant réduit sur la plateforme de photos et de vidéos). Pour les chroniques écrites après le 31 Janvier 2022 ; elles seront plus complètes et détaillées.

***

Cet avis risque d'être désarticulé à l'image de ce roman, nous offrant plusieurs histoires dans l'histoire qui trouve sa fin mais pas vraiment. À l'image d'une histoire sans fin qu'on aurait introduit dans Alice au pays des merveilles.

Pour être plus clair, c'est un livre qui se lit bien, la plume est fluide et les mots accessibles, pour autant le contenu est énigmatique et son avancée mystérieuse.

Cette lecture fut pour moi exigente, en terme de concentration et de compréhension. Malgré un lexique simple, je me suis perdu à l'image d'un ou plutôt de plusieurs protagonistes.

Pourtant, je n'ai lâché qu'une fois la dernière page tournée, ravie par la fin. J'ai été transportée, littéralement.
Ce roman méritera au moins une, si ce n'est plusieurs relectures. J'ai compris ce que j'en ai compris, mais n'ai pas pris la mesure de tout ce qui m'a certainement échappé.

C'est enchanteur, c'est exigent, c'est mystérieux, c'est poétique, c'est fantastique. Une lecture qui ne laisse pas de marbre.

Une sentiment de quelque chose de différent, d'un vrai travail d'écriture, de quelque chose qui relève de l'exceptionnel. Un univers très dense qui nous emporte dans les méandres à la fois d'une bibliothèque, d'un monde tout entier ... magique et à la fois dans ceux de l'imaginaire probablement tortueux de l'auteur.

Un micmac merveilleux à lire !