Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png

Résumé :

En croisant la route de Najet, il pense vivre un conte de fées. Mais toutes les femmes ne sont pas des fées ? Comme une nuit sans lune, son pelage avait la couleur de noires ténèbres, un crépuscule céleste dépourvu d'étoiles brillantes ... Quel rapport entre un chat noir, la jolie Najet et la découverte d'un cadavre enfoui trois ans plus tôt ? Jean-Marie va découvrir que les femmes sont parfois bien étranges

Présentation de l'auteur :

Lyonel Shearer est un éducateur financier et un auteur français. Natif de l’Ariège et vivant à Montauban, il n’en oublie pas pour autant ses origines nordistes. Les souvenirs, la mémoire et le hasard sont d’ailleurs au coeur de son premier roman ; Le voleur de temps publié en juin 2021.

Elegant Floral Wedding Invitation Card-6.png
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

« Comme une nuit sans lune » est un roman qui allie fantastique et réalité dans les années 90. Lyonel Shearer nous embarque dès les premières pages dans la « lecture témoin » d’un corps qu’on enterre, une jeune femme dont on ignore tout … Le mystère plane sur les circonstances de sa mort et de son ensevelissement une bonne partie du roman, mais se rappelle au lecteur régulièrement.

C’est ce corps, retrouvé trois ans plus tard, réduit à l’état d’ossements qui nous aiguillera vers le pan plus sombre du parallèle magique proposé par l’auteur. Il impliquera de nouveaux personnages, mais fera également avancer le récit.

Trois protagonistes se partagent le devant de la scène, un jeune homme désabusé par la vie et peu concerné par les goûts d’autrui pour la socialisation. Et deux femmes qui se font rivales dans la réalisation d’une tradition ancestrale.

Des personnages secondaires se voient offrir des rôles importants pour le bon déroulement de l’histoire (un chat, un python, un trafiquant russe, une commissaire, un adjoint de police, etc…). Tandis qu’une enquête fastidieuse tente de démêler l’identité du cadavre retrouvé.
Ce roman est intéressant et l’atmosphère qu’il installe mystérieuse. La magie exposée est légère, discrète, on en apprend un peu plus à chaque chapitre. On observe également, une approche particulière de l’ésotérisme et de la spiritualité.

Bien que le mode relationnel proposé au début du roman semble penché en la faveur d’une intentionnalité, d’une nécessité. Le protagoniste, qui ignore tout de ce qu’il représente, parvient à se faire un peu trop apprécier. Tandis que les détentrices de pouvoirs exposent leurs failles et fragilités.

Le héros s’implique un peu trop rapidement à mon goût d’un point de vue affectif, mais ça s’explique par les bouleversements qu’il subit. Pour autant, un développement plus approfondi de la romance exposée, l'aurait rendu plus crédible. L’intrigue est plutôt bien pensée et les personnages sont relativement bien travaillés. Même si j'ai ressenti certains manques.

La plume est sympathique et nous abreuve de mots à grand renfort d’images et de métaphores qui facilitent la visualisation / l’immersion dans l’histoire. J’ai tout de même eu quelques difficultés à m’adapter en début de lecture, certaines phrases étant un peu longues à mon goût. Mais, une fois les premières pages passées, on s’y fait et la lecture qui en découle est agréable.

La dichotomie bien/mal est présente mais nuancée, les ténèbres et la lumière se rencontrent, l’une peut être sincèrement blessée tandis que l’autre connaît sa part d’ombre. Les deux, partagent les mêmes faiblesses et les mêmes attentes, bien que les moyens employés divergent (morale, éthique…).

C’est également un livre qui propose des portraits de femmes fortes, puissantes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Tout en contre-balançant, avec un personnage féminin plus faible, qui illustre une relation d’emprise et l’impuissance de ses proches. On peut aussi se questionner sur l’approche du masculin / de la virilité qui sont ici mises au rabais et réduites à peu d’utilité (c’est un choix de l’auteur qui se respecte et qui a du sens pour le déroulement de son roman).

Des meurtres, des sorcières, des élus, la pérennité de clans magiques, des secrets … Mais aussi la question de « l’immortalité » / la mort, de l’amour, de la transmission générationnelle vous attendent au coeur de ce roman. C’est une jolie surprise, un service presse qui m’a tenu en haleine. Un livre de fiction, qui mériterait d’être davantage connu et partagé.