Elegant Floral Wedding Invitation Card.jpg

L'Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes d'Enkidiev. Bientôt, le continent subit les attaques féroces de ses dragons et hommes-insectes. Pourquoi mettre à feu et à sang les terres glacées de Shola après des siècles de paix ? Les Chevaliers d'Emeraude sont les seuls à pouvoir percer ce mystère et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l'étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Copie de Elegant Floral Wedding Invitation Card.jpg
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

Ce blog a été créé après mon compte Instagram. Les chronique datant d'avant Février 2022, sont moins étayées (le nombre de mot étant réduit sur la plateforme de photos et de vidéos). Pour les chroniques écrites après le 31 Janvier 2022 ; elles seront plus complètes et détaillées.

***

Voici une chronique globale pour la série complète !

Je ne suis certainement pas objective, puisque relire cette saga c'etait renoué avec mes premières amours : ayant découvert cette histoire fantastique il y a de cela, 14 ans.

Facile à lire, la plume est fluide, le récit prenant et les personnages tous importants à leur façon sont travaillés même si très lisses et peu attachants au début de cette saga. Passer les premières péripéties du tome n°1, leurs personnalités s'étoffent et on se sent proche de certains, on en déteste d'autres, on a presque envie d'intervenir dans les dialogues. Parfois risibles, certaines situations désarçonnent, tandis que d'autres essoufflent.

Bien qu'il s'agisse de littérature jeunesse, j'ai, même du haut de mes 28 ans, été de nouveaux transporté par les aventures des Chevaliers d'Emeraude, portés par leur code, une prophétie contre l'armée d'un empereur noir qui a ses raisons de faire ce qu'il fait. Somme toute la recette classique pour une saga fantastique portée par la dichotomie bien/mal. L'univers est riche, les débuts sont un peu simplistes mais l'histoire se décante et se complexifie (comme pour les chevaliers) passer le premier tome. Les personnages évoluent, changent, grandissent et on à envie d'en savoir plus.

Très sympathique, loin d'être ennuyant, ces romans se lisent vite, le rythme effréné emporte le lecteur du premier tome (voir du second, je peux comprendre que certains ai du mal à s'accrocher avant) au dernier qui clôture sur une ouverture.