Elegant Floral Wedding Invitation Card-3.png

Résumé :

2054 : la planète Terre est la proie du changement climatique et de nombreux conflits armés. Pour échapper à ces fléaux, l’espèce humaine se divertit dans des univers virtuels créés par la PROMETHEAN CORPORATION, multinationale aussi puissante que mystérieuse…

Chaque joueur y est doté d’un score révélant sa capacité à se synchroniser aux ondes VIRTUA, mécanisme révolutionnaire permettant de devenir héros, criminel, aventurier… n’importe qui !

Mais, malgré ses bienfaits, quels terribles secrets ce metaverse renferme-t-il ? Qui sont vraiment les êtres numériques le peuplant ?

Préférant les sensations du monde réel, Priam Hawthorne, un jeune homme disposant pourtant de capacités numériques extraordinaires, et Roxane Noles, une cascadeuse, se trouvent embarqués dans une formidable épopée qui transcendera leur existence à tout jamais.

Du réel ou du virtuel, lequel l’emportera ?

Elegant Floral Wedding Invitation Card-3.png
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

Num_anité nous emporte dans un monde futuriste (proche) et dévasté, mais ayant compensé son déclin de façon illusoire à travers les distractions virtuelles. Distractions laissant la porte ouverte à l’assouvissement de toutes les dérives et toutes les perversions (espèce humaine oblige). Ce roman offre de l’action, le rythme est effréné tandis que les informations nécessaires à la compréhension de l’univers sont distillées intelligemment et de façon abordable.

Il est question ici ; de gestion de la crise écologique que connaît notre planète (très mal gérée dans la fiction comme dans la réalité), d’évolution technologique, des lobbies et de leurs profits, de l’éthique et de la déontologie dans la recherche, des inégalités, des relations humaines, de la vie IRL & VR, ou encore de l’amour et de la mort. Autant dire, des thématiques qui parlent en ces temps sombres du XXIème siècle.

Au coeur de ces pages, vous croiserez des androïdes, voyagerez dans le méta-verse, rencontrerez une autre forme de conscience, évaluerez la cupidité humaine et constaterez d’avancées technologiques à vous en faire tourner la tête.

L’auteur a pris le parti de démarrer son histoire dans la tragédie et nourrit le suspens des premières pages à la dernière. Un récit rondement mené, pour des péripéties, de l’épic, des mondes très bien décrits et écrits. Ici, on tient entre nos mains un véritable page turner.

Les personnages proposés sont ; travaillés, humanisés avec maîtrise et utiles à l’intrigue. Mais, même s’ils sont dotés d’émotions, qu’ils les expriment et les incarnent… J’ai eu du mal à m’y attacher… La faute, surement, à des circonspections et des dialogues qui, en plus d’être longs, manquaient de naturel à mon goût (langage soutenu, échanges qui prennent l’allure de petits monologues, sensation de lire des discours préfabriqués). Un manque qui instaurait de la distance (symboliquement, par le biais du verbe) entre les protagonistes qui pourtant sont proches.

On note également, beaucoup de longueurs et de descriptions (tant pour les émois des personnages, dans les dialogues ou pour les scènes de combat). Ici, elles ne m’ont pas dérangé outre mesure. Elles m’ont même apporté en termes de visualisation, même si parfois la lecture m’a paru longue. Je n’ai pas pu m’empêcher de transposer des images sur ce que je lisais… C’est dire la capacité immersive du récit !

L’auteur a également choisi de nous faire découvrir l’envers du décor : nous confrontant aux souffrances et aux désirs d’émancipation des Num_ains. Pour autant, bien que la transcendance de l’artificielle soit un concept connu et souvent exploité, l’histoire se démarque.

Une lecture que j’ai su apprécier, qui prend les allures d’un script pour un tournage, et m’a ramené vers des moments cinématographiques tels que ; « I Robot », « Matrix », « Terminator », « L’homme bicentenaire », « Tron », ou encore « Free Guy », et tant d’autres…

Depuis toute jeune, je me passionne pour l’évolution technologique et les scénarios-catastrophes futuristes que certains aiment à inventer. Avec cet ouvrage, j’ai été servie !

Une lecture prenante, haletante, mêlant science-fiction et dystopie. Que sert une plume vivide et fluide. A noter également, que la mise en page, la typographie et la couverture, font de ce livre un objet qualitatif, murement pensé, duquel on devine les heures de travail qu’il a engendré. Pour les férus de science-fiction et d’aventures, ce livre est fait pour vous. Un premier tome qui laisse présager un bel avenir pour Num_anité (qui comptera deux volets supplémentaires) et son auteur, sans aucun doute.