Elegant Floral Wedding Invitation Card-3.png

Résumé :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, pourra-t-elle compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ?

Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d'une redoutable vérité.

Elegant Floral Wedding Invitation Card-3.png
Capture d’écran 2022-03-07 à 11.25.41.png

J’ai apprécié ce second tome, plus que le premier, ayant avisé avec raison (au moins dans mon cas), que le premier n’avait fait que poser les fondations de l’intrigue, de l’univers et des personnages.

On y retrouve la plume fluide et l’univers foisonnant d’imagination de l’auteur, ainsi que le fond de cette saga bien installé ; les intrigues politiques et la relation entre les deux personnages principaux, ainsi qu’un mystère qui, non content de prendre de plus en plus de place, commence à réellement se révéler au lecteur.

Malgré un démarrage qui prend son temps, la lecture fut agréable. Le rythme est soutenu, tandis que l’intrigue s’épaissit. « L’enquête » de Thorn, à qui Ophélie vient prêter main-forte, compte de plus en plus d’inconnues à éclaircir. L’auteur titille l’intérêt du lecteur avec facilité.

Un récit rondement mené, malgré quelques longueurs et digressions disséminées ici et là, certainement dans le but de faire durée l’aventure.

Les personnages évoluent doucement mais surement, tandis que nos héros peinent toujours autant à se comprendre.

L’atmosphère est plus dense, on s’immerge dans un monde de complots, d’assassinats, à la limite de l’invivable, tandis que l’héroïne est débordée par son désappointement, horrifiée de ne pouvoir se fier à personne (ou presque). On y découvre plusieurs nouveaux personnages attachants, tandis que l’écharpe animée de l’héroïne m’arrache un sourire à chaque apparition (que voulez-vous, en grande amatrice de bestiole que je suis).

Le bémol de ce tome, beaucoup de description pour bien moins d’actions, mais ça n’enlève rien au charme de l’univers ou aux intrigues de cours qui prennent un tournant. En revanche, j’ai grandement apprécié le fait de cheminer avec l’héroïne, comme son ombre, à la découverte de l’univers dans lequel elle impose chacun de ses pas.

C’est le dénouement, qui apporte des réponses, mais toujours plus de questions, ainsi que le contenu de ce second tome qui m’ont encouragé à lire la suite de cette saga.

En conclusion, une lecture addictive, à laquelle on espère obtenir des réponses. Les contours de l’univers de l’auteur se précisent, tandis que son environnement montre les traces d’une dégradation qui ne va pas aller en s’arrangeant.